Rassemblement pour une France sans Chasse

RAssemblement pour une 

France sans Chasse

Lettre d'info avril 2018

Edito

L’influence de l’État en faveur des chasseurs se percevait principalement dans les couloirs et bureaux feutrés des assemblées, l’Assemblée Nationale et le Sénat.

Elle est toujours perceptible sur le terrain par les ruraux qui la plupart du temps ne peuvent pas compter sur le soutien de la gendarmerie, celle-ci préférant donner raison aux porteurs de fusils…

Voilà que l’État manifeste maintenant au grand jour son appui à la corporation des chasseurs, deux faits attirent particulièrement notre attention, et les deux se déroulent dans l’Oise, département fief des veneurs et où agit de façon remarquable une association AVA (Abolissons la Vènerie Aujourd’hui) qui par ses actions poussent les protagonistes de la cruauté en costume, et les représentants de l’État à révéler leur vraie nature au grand jour.

Ainsi, aujourd’hui il y a dans l’Oise des pratiques de chasse à courre plusieurs fois par semaine, mais il y a également des manifestations d’opposition, non violentes, non agressives, pacifiques par des personnes qui comme 84% des français ne supportent pas que l’on poursuive cruellement un animal par pur plaisir.

Le premier fait, est que Monsieur le Préfet de l’Oise a décidé d’autoriser la création de formations de chasseurs que l’on peut apparenter à des « milices » (armées puisqu’il s’agit de chasseurs) dont une des tâches, sous couvert de surveillance, sera de contrer ces manifestations d’opposition, comme le montre le document qui autorise et organise le recrutement de 200 chasseurs pour épauler les gendarmes dans les forêts de l’Oise.

Les veneurs souhaitent poursuivre leurs exactions sans entendre les protestations de leurs opposants. Ces milices représentent un danger dont les conséquences seront de la responsabilité de l’autorité publique.

Le second s’est déroulé le 31 mars, suite à la manifestation organisée par AVA et la présence de membres de l’association en forêt. L’État, au frais du contribuable a pensé important de déployer une vingtaine de cars de CRS pour que les veneurs puissent commettre en toute tranquillité leur œuvre mortifère et sans doute pour impressionner les militants pacifistes de la condition animale.

Nous voyons donc a qui nous avons affaire avec un Président de la République qui veut rétablir les chasses présidentielles, et qui fait la bise au lobbyiste des chasseurs Mr Thierry Coste… 

---

Nouvelle rubrique sur le site web du RAC: Notes de lecture

Régulièrement sur le site du RAC, des conseils de lecture, des critiques d'ouvrages récents, des coups de coeur. 

(accédez à la rubrique)

Sur le site web du RAC:

Consultez nos fiches spécifiques

Le renard, un animal emblématique de la haine des chasseurs envers la nature

(accédez à l'article)

---

Et toujours sur site du RAC:

la vérité sur la chasse en France, nos propositions pour son abolition et pour une vraie gestion de la faune sauvage dans le respect des équilibres naturels...

le site du RAC