• Une activité contraire à l’éthique

    De nos jours, en France, la chasse n’est plus pratiquée par nécessité ; c’est une activité ludique qui consiste à traquer et tuer des animaux.

    Or, chacun sait que les animaux pourvus d’un système nerveux sont des êtres sensibles ; ils éprouvent des sensations, des émotions, des sentiments (plaisir, peur, souffrance…).

    La démarche est intentionnellement agressive, la mort est recherchée, il s’agit d’une négation de ce caractère sensible de l’animal.

    On ne peut faire de la souffrance et de la mort un amusement. On ne peut à la fois prôner la solidarité, la bienveillance, la non-violence, le respect du vivant, et permettre la chasse. Elle est l’école de la violence, de la passion des armes, du goût de tuer.

    Un loisir qui consiste à mettre à mort des animaux est inacceptable.

    Share