Sep
27
18

De Rugy sur la mauvaise pante


En date du 24 septembre 2018 est parue au Journal Officiel de la République Française une salve d’arrêtés autorisant l’usage de pantes, matoles, filets et gluaux pour capturer des oiseaux tels que les grives, merles, alouettes des champs et autres pluviers dorés et vanneaux.

Les oiseaux disparaissent de nos campagnes, mais le ministère autorise leur destruction.

Les moyens utilisé sont hors-la-loi, mais le ministère autorise leur utilisation.

Une majorité (malheureusement silencieuse) de citoyens désapprouve les chasses traditionnelles, mais le ministère supporte ces chasses.

Ces chasses traditionnelles doivent disparaître à court terme, elles sont inadmissibles. Tout le monde s’accorde à le dire. Tout le monde, sauf les chasseurs et le Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage (CNCFS) qui est à leur service exclusif. Dans les arrêtés dont il est question figurent des quotas que les chasseurs se feront un plaisir d’atteindre, mais le CNCFS en demandait beaucoup plus pour satisfaire le plaisir de tuer de ceux-ci.

Le ministère a minimisé le nombre d’oiseaux que les chasseurs auront le droit de braconner, ce nombre reste néanmoins toujours trop élevé!

Au journal officiel

 

Share