Oct
18
09

Disparition de nos chats en période de chasse


Danielle F. témoigne de la disparition de ses chats en période de chasse :

« Depuis notre arrivée en Ardèche, j’ai déjà 4 chats qui ont disparu en période de chasse. En discutant avec les gens du village, ils m’informent que les chasseurs du coin n’hésitent pas à tirer sur les chats pour leur bon plaisir… »

Photo témoignageDepuis notre arrivée en Ardèche, j’ai déjà 4 chats qui ont disparu en période de chasse. En discutant avec les gens du village, ils m’informent que les chasseurs du coin n’hésitent pas à tirer sur les chats pour leur bon plaisir. Il y a 2 ans, un de mes chats agé de 8 mois est arrivé à la maison après 3 jours d’absence en se traînant sur l’arrière train. Le vétérinaire , apres radiographie, m’a annoncé qu’il était criblé de plombs de chasse dont un dans la colonne vertébrale, nous avons dû nous résigner a l’euthanasier. Outre ma peine et celle de mes enfants à rester auprès de lui jusqu’a la dernière minute, nous vouons depuis ce jour une veritable haine envers les chasseurs. Cette année, la chasse à débuter le 20 septembre et le jeudi 24 septembre, après avoir entendu tirer dans les bois environnants, nous avons constaté l’absence de notre petite chatte, Crevette. Le lundi , elle est arrivée à la maison (nous en déduisons qu’elle s’est trainée pendant 4 jours…, le véterinaire le confirmera avec l’infecion avancée de la patte) avec une patte arrière littéralement explosée. Fracture ouverte multi esquilleuse dus à des tirs de plombs de chasse a moins de 30 mètres du chat, presence de plus de 10 plombs sur la minette a la radiographie. Le vétérinaire l’a opérée et a mis en place une fenêtre sur la resine pour que je puisse effectuée des soins journaliers et essayé de sauver sa patte. Sans résultat, au bout de 15 jours,les tissus des muscles étaient nécrosés et la fracture non consolidée et le véterinaire a du l’amputer, au plus haut, à la hanche. J’ai contacté le garde chasse de mon village pour le mettre une nouvelle fois au courant des agissement des barbares du coin et je suis allée porter plainte à la gendarmerie. Je dois soulignée que leur soutien me remonte le moral.

Danielle F.

Share