Juin
19
18

La chasse au Bac de Français


Ce n’est pas à l’épreuve du permis de chasser qu’on verrait ça!

Deux dangereux anti-spécistes, certainement affiliés à une association comme L214 ou consorts, auteurs de textes scandaleusement bienveillants pour les animaux étaient à l’épreuve du Bac 2018. Heureusement Chasse Passion, toujours à la pointe du combat culturel, est là pour nous alerter.

Marguerite Yourcenar, pour commencer, parle du « goût et de l’habitude de tuer [] des chasseurs », alors que les chasseurs, c’est bien connu, tuent par nécessité, s’ils pouvaient s’en passer, ils …continueraient quand même.

Michel de Montaigne, pour continuer, auteur du 16ième, arrondissement sans doute tant il semble déconnecté de la ruralité vraie, celle des 4×4 et des pavillons de chasse, voudrait nous faire pleurer avec son cerf à bout de forces, et…il y arrive.

Pourquoi convoquer de tels auteurs obscurs , alors qu’on aurait pu citer un de nos grands contemporains, Willy Schraen, qui dans l’Indépendant du Pas-de-Calais du 21 septembre 2017 (et bientôt repris dans la Pléiade), disait: « Oui, on prend du plaisir à tuer une bête et c’est terrible pour certains qui sont en face de nous ».

Vous avez quatre heures.

Page culturelle de Chasse Passion 

Share