Déc
07
18

Le plan frigo de Laurent Wauquiez


Le premier plan datait de septembre 2016 et avait accordé 3 millions d’euros aux chasseurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes, au détriment de plusieurs dizaines d’associations de protection de la nature qui avaient vu leurs subventions fondre comme neige au soleil.

Le deuxième plan sera voté le 19 septembre 2018 pour la même somme d’argent avec les mêmes bénéficiaires.

C’est un peu comme le rasoir à deux lames de la pub: le deuxième plan arrive avant que les écolos ne se relèvent.

En 2016, les chasseurs n’avaient su que faire de cette manne, ils avaient donc acheté des frigos, des chambres froides en bons écologistes qui se respectent (mais ne respectent rien d’autre).

Cette fois, l’objectif affiché est de mettre en place une filière de venaison pour commercialiser les cadavres d’animaux d’élevage. C’est ce qu’on appelle une filière courte: directement de l’enclos d’élevage au supermarché, en passant par quelques jours de liberté autour du jour de l’ouverture de la chasse!

Si les chasseurs maîtrisent aussi bien les normes d’hygiène que les règles de sécurité, on peut s’attendre à quelques soucis de santé parmi les consommateurs de gibier.

L’article de Place Gre’net 

Pétition contre cette subvention

Share