Juin
30
18

Le tortionnaire de chats condamné


Près de Caen (Calvados), un homme « bien sous tout rapport », ingénieur de formation, père de famille a été condamné par la justice pour avoir torturé des chats.

Les chats, comme les chiens, sont en tant qu’animaux domestiques, protégés par la loi. Les mauvais traitements qu’on peut leur infliger sont donc répréhensibles.

A contrario, les animaux sauvages ne bénéficient d’aucune protection. Par plaisir, on peut torturer les blaireaux dans leur terrier, on peut poursuivre les cerfs jusqu’à épuisement, on peut tirer les renardes qui mulotent pour nourrir leur progéniture et donc condamner les renardeaux à mourir de faim…etc. Et ça en  toute légalité.

Pourtant, tous les animaux sont sensibles et souffrent dans leur chair et dans leurs sens.

Les chasseurs, « biens sous tout rapport », eux aussi, deviennent des tortionnaires dès qu’ils enfilent leurs habits militaires.

A quand, à Caen ou ailleurs, le procès de ceux-là?

Article de France3 Normandie

Share