Mai
03
18

Les français et la nature


les français et la nature

« [] la culture détermine de façon assez stricte de très nombreux comportements[] »
La sociologue Valérie Chansigaud dresse dans ce livre un constat sans appel: les français s’intéressent moins à la nature que leurs voisins germanophones ou anglophones.
Les livres sur la nature, les guides, sont le plus souvent des traductions d’auteurs anglo-saxons, les tirages sont faibles en France comparés à ceux d’Angleterre ou des USA. Dans ce domaine, la Hulotte représente une exception.
Les sociétés protectrices de la nature, elles aussi, apparurent tardivement en France et affichent encore aujourd’hui un nombre d’adhérents bien plus faibles que leurs homologues anglo-saxonnes. Par exemple, environ 45000 personnes adhèrent à la Ligue de la Protection des Oiseaux (LPO) tandis que son équivalent britannique a plus d’1 million d’adhérents!

Conséquence: les Français ont du mal à se mobiliser pour défendre les animaux et l’environnement.

Les chasseurs règnent sans partage sur nos campagnes, les préfets sont à leurs ordres et ils ont leurs entrées au sommet de l’Etat.

Et si on changeait cela ?

Adhérons en masse aux associations de protection de la nature qui se battent becs et ongles pour la vie. Le RAC par exemple!

La mobilisation paye, ne l’oublions pas.

Les Français et la nature

Valérie Chansigaud

Acte Sud (2017)

ISBN 9782330080266

Share