Juil
21
19

Les nervis des veneurs en procès


Le 18 juillet dernier 5 individus suiveurs comparaissaient pour violences aggravées en réunion contre 2 militants non violents venus protestés contre la chasse à courre en la filmant : « Ils m’ont mis la tête sous l’eau, je relevais la tête 1 ou 2 secondes et ils me la remettaient plus longtemps…Je me suis dit qu’ils allaient me tuer », son camarade a été plaqué au sol et fortement tenu à la gorge.
« Si on avait voulu être violents ça aurait pas été pareil » a dit un des agresseurs.
Des peines de 10 a 14 mois d’emprisonnement avec sursis et interdiction de chasser (mais non de suivre des chasses alors qu’il s’agissait de suiveurs…) ont été requis par le procureur, délibération jusqu’au 25 juillet.

https://www.liberation.fr/france/2019/07/16/a-rennes-deux-militants-anti-chasse-a-courre-face-a-leurs-agresseurs_1740364

Share