• L’abolition de la chasse à courre

    La chasse à courre, abandonnée depuis la Révolution et réactivée par Napoléon, consiste à poursuivre un animal à cheval jusqu’à l’épuisement pour ensuite le tuer à l’arme blanche, si les chiens ne l’ont pas déjà déchiqueté. Il s’agit d’une pratique extrêmement cruelle qui n’est justifiée que par le plaisir de ceux qui s’y livrent, et qui scandalise tous les autres.

    Le RAC demande l’abolition de la chasse à courre (vénerie), pratique cruelle et désuète.

     
    DSC_0153_petit

    Share