Juin
04
18

Trois loups tués illégalement


 

Par le jugement du 24 mai 2018, le tribunal administratif de Grenoble reconnait l’illégalité de l’abattage de trois loups dans le Vercors isérois en 2016.

Les associations ASPAS, One Voice et Ferus ont eu une nouvelle fois gain de cause, les tirs ayant été effectués avant la promulgation de l’arrêté préfectoral.

Comme souvent, quand il s’agit d’animal sauvage, on tue d’abord, on réfléchit ensuite! Le mal est fait, la loi ne répare pas la perte de trois êtres vivants.

Mais quelle énergie déployée par les APN pour faire respecter la loi!

Sisyphe n’est pas loin, qui pousse son rocher, le voit rouler au bas de la pente et recommence sans fin. Et tout ça avec patience , abnégation et le sourire aux lèvres, « il faut imaginer Sisyphe heureux » écrivait Camus.

Article du DL

Share