Juin
11
18

Vaine vénerie


Y-a-t-il une activité plus inutile et plus cruelle que le déterrage des blaireaux?

Pour le commun des mortels, les blaireaux sont des animaux quasi invisibles sauf quand ils gisent sur le bord de la route, percutés par un véhicule qui roule trop vite dans la nuit. Environ 25 000 blaireaux meurent ainsi. Et presque autant meurent dans d’atroces souffrances après avoir été déterrés par des êtres sanguinaires qui prennent plaisir à détruire des animaux inoffensifs.

Les blaireaux se nourrissent principalement de vers de terre et ne gênent en aucun cas le chasseur dans son loisir mortifère. Il est classé gibier sans être mangé, il n’est pas classé nuisible et est protégé chez nombre de nos voisins européens.

Quelle raison pour un tel acharnement en France? Si ce n’est, une nouvelle fois, le plaisir.

Le plaisir de tuer.

Pétition pour le blaireau 

Vidéo de l’ASPAS

Share